Projet de valorisation des matières résiduelles

 

Depuis plusieurs mois, le RICQ travaille à la planification et à la réalisation d’un projet de valorisation des matières résiduelles, celui-ci, à pour objectif d ‘offrir une alternative de valorisation des matières résiduelles aux sites d’enfouissement. Nous sommes très fiers d’annoncer que le projet démarrera en septembre.

Le projet consiste à identifier, valider et séparer les matières résiduelles potentiellement valorisables chez les entreprises afin de changer les modes de gestion et accompagner les entreprises dans leur démarche

Dans un premier temps, nous devrons évaluer et faire l’inventaire de vos matières, et ce, dans chaque entreprise participante. Pour ce faire, le RICQ a embauché un technicien, un étudiant à la maîtrise en environnement à l’Université de Sherbrooke, qui débutera ses visites aux entreprises, vers la mi-septembre.

Pour nos membres, tous les coûts de cette première étape d’évaluation, seront défrayés par le regroupement, deux visites par site seront à prévoir, pour bien faire le tour du potentiel et évaluer la masse/volume de matières à séparer pour envoi à la cimenterie. Des frais particuliers d’analyses pourraient être à absorber par le membre pour des matières dont la nature et l’acceptabilité sont difficiles à cerner.

Nous invitons les entreprises manufacturières ainsi que les fournisseurs de matières premières à participer au projet. C’est une préoccupation importante dans notre industrie pour l’avenir.

Merci beaucoup de votre engagement, si vous avez des questions, merci de nous contacter par courriel : info@ricq.ca ou par tél : 819 445-1255