Projet de valorisation des matières résiduelles

 

Projet de revalorisation des matières résiduelles

Bonjour,

Le Regroupement des Industries des Composites du Québec a mis sur pied une étude chargée d’évaluer le potentiel et la faisabilité de la revalorisation thermique des matières résiduelles industrielles. À cette fin, une étude préliminaire a été réalisée lors de l’automne 2017 afin de caractériser et d’évaluer la pertinence de la mise sur pied d’un tel projet chez plusieurs membres du RICQ.  Une série d’audit de caractérisation des matières résiduelles a été réalisée et cet exercice a ainsi permis de mettre en lumière le potentiel de valorisation de matières non-dangereuses actuellement destinées à l’enfouissement. Certaines matières possèdent une bonne valeur calorifique et respectent les contraintes de sélection et d’acceptation prescrites par le destinataire de ces matières, soit la cimenterie Ciment Québec.

Cette valorisation pourrait signifier des économies modestes, mais représentant un mode de gestion plus durable. L’adoption de méthodes alternatives à l’enfouissement des matières résiduelles représente un objectif permettant de réduire l’empreinte environnementale de l’industrie des composites.

Le RICQ explore parallèlement d’autres alternatives permettant d’élargir les possibilités de la valorisation des matières résiduelles non-dangereuses de notre secteur.

Nous pouvons vous aider à analyser votre situation et orienter votre réflexion dans le cas où la valorisation devenait une alternative intéressante, nous pouvons également, selon votre localisation géographique, amener des pistes d’optimisation qui pourraient bonifier, selon le cas, votre profil et confirmer votre intérêt.

Si vous désirez obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter.